Poutine a déjà perdu

Il a perdu avant même d’avoir entamé cette guerre qui est un contre-sens de notre histoire. Une innommable, inconcevable, absurdité. À tel point qu’il est impossible de soulager tous ces sentiments qu’elle provoque, mêlés de colère, tristesse, incrédulité ou rage (nous ne sommes cependant pas à plaindre, les Ukrainiens y laissent, eux, leurs vies). Et, pour autant que l’on soit persuadé que le geste de Poutine soit d’un autre temps et vain, nous ne savons pas encore quel en sera le prix à payer. L’Ukraine en a déjà un aperçu vertigineux.

Article à lire sur TheConversation.com : Le retour de la guerre confirme en creux que l’histoire est bel et bien finie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This