Rapport d’eeexpérience

Cela va bientôt faire un mois que je possède mon EeePC : il est grand temps que je publie ce billet ! Je m’y attache à vous décrire la petite bête et surtout à vous rapporter ma courte eeexpérience avec lui !

D’autres billets viendrons je l’espère compléter cette expérience au grès de mon parcours avec cet hybride de l’informatique !

Description générale

Un EeePC 701, c’est :

  • Un Intel Celeron 900 Mhz en sous-régime à 667Mhz,
  • 512 Mo de RAM (extensible à 2 Go),
  • Un chipset graphique Intel 900 GMA,
  • 4Go de disque dur (au format SSD = mémoire flash),
  • Une puce Wifi (802.11b & 802.11g),
  • Une carte réseau 10/100 Mbps,
  • 3 ports USB,
  • 1 sortie VGA (résolution max 1600 x 1200),
  • Une entrée micro,
  • Une sortie casque,
  • Une webcam (0,3 Mpx),
  • Un lecteur de cartes SD & SDHC,
  • Et un écran de 7 » de diagonale qui autorise une résolution de 800 x 480.

Il est livré avec une housse de transport, son adaptateur secteur et un CD de restauration qui permet soit d’installer Windows XP soit de remettre la configuration usine.

Rien à dire du côté packaging, c’est parfait !

Vous avez donc à disposition un petit ordinateur avec des capacités largement suffisantes pour sa taille et l’utilisation qui doit en être faite. Il sera très certainement intéressant d’étendre sa RAM bien que jusqu’à maintenant, je me contente parfaitement de ses 512 Mo.

C’est un engin silencieux et qui permet entre 2h30 et 3h d’utilisation sur batterie.

Premières impressions

Tenir un ordinateur de cette taille a quelque chose d’excitant ! En bon informaticien (geek ?) que je suis, je dois dire que je suis plutôt fan du format (équivalent A5). Petit, léger, on l’emporte partout sans problème. Pas besoin d’une sacoche pour lui tout seul !

Passé l’aspect encombrement, les premières frappes sur le clavier sont, disons le clairement, laborieuses. Les premières heures passées sur ce mini clavier furent vraiment difficiles ! Après un temps d’adaptation non négligeable, on s’y habitue finalement assez bien et je dois dire que même si je fais encore quelques erreurs, j’arrive tout de même à rédiger des billets correctement.

Pour ce qui est de l’écran : oui, 7 pouces c’est petit ! Mais est-ce vraiment un problème ? L’EeePC n’est pas une station de travail mais bien un outil d’appoint mobile. La largeur de 800px ne pose aucun problème. Il faut bien évidemment scroller sur certains sites, mais finalement, on s’y fait. En revanche, la hauteur de 480px peut être plus contraignante au niveau des applications qui possèdent des fenêtres plus hautes. Heureusement, avec Linux, on peut déplacer une fenêtre sans problème grâce à Alt + Clic gauche (sous Windows, cela doit être une autre paire de manches !).

Pour le reste, j’ai eu du mal à m’habituer à la réaction du tapotement sur le touchpad. Il faut vraiment tapoter très légèrement pour lancer des clics. Si vous tapotez un poil trop fort, le clic n’est pas pris en compte. J’avoue que je me suis retrouvé à pester pour cliquer sur mes boutons plus d’une fois !

Les touches des clics gauche et droit son plutôt rigides et pas forcément très facile d’utilisation non plus.

Un point noir à noter tout de même, les prises jack des entrée / sortie audio semblent un micro chouilla mal calibrées et l’insertion / extraction d’un casque ou micro est plutôt difficile. Du coup, ça abime les prises : elles ressortent très légèrement entamées / rayées par le contact présent dans la prise femelle…

Xandros

Passons maintenant au système d’exploitation. Asus à fait le choix de livrer sa machine avec un Linux pré-installé, et c’est bien ! C’est un pas de plus pour tenter de démocratiser l’utilisation de Linux par le grand public et nous ne pouvons que les en féliciter.

Asus nous propose une interface simplifiée, sur le principe d’un panneau à onglets, avec dans chacun d’eux des icônes qui permettent de lancer les applications embarquées.

Tout le nécessaire pour la bureautique (Open Office), l’Internet (Firefox pour naviguer et Thunderbird pour les courriels), le multimédia (photos, vidéo et musique) est présent. Les logiciels de discussions sont bien évidemment de la partie (Pidgin pour tous les protocoles de messageries telles MSN, Aim, Jabber et Skype pour la VOIP). Il y a encore bien d’autres applications et raccourcis vers des services en ligne (Google documents, Wikipédia, etc).

Niveau connectivité, rien à dire : une fois configuré, l’accès Wifi fonctionne sans interruption et sans problème. Vous êtes connecté dans les 10 secondes après le démarrage de la machine. C’est parfait !

J’ai pu relever deux applications manquantes : aucun gestionnaire de contacts n’est proposé ni aucune application pour gérer ses comptes personnels. Bien sûr, Thunderbird embarque son propre gestionnaire de contacts mais j’aurais préféré une application indépendante et dédiée à cette tâche. Pour ce qui est d’une application de gestion des finances, le choix peut se comprendre. L’EeePC étant une machine dédiée à la mobilité, il n’est peut-être pas judicieux de transporter avec soi ce genre de données.

Je précise quand même, que Xandros utilise APT comme gestionnaire de paquets et qu’il est tout à fait possible d’installer d’autres applications !

Un point sur les performances

Niveau performances, l’EeePC n’est pas en reste. J’ai pu jouer à AssaultCube sans difficulté. Ce fut d’ailleurs assez bluffant ! Cela a été aussi rapide que : télécharger le jeu, extraire le jeu, lancer le jeu, attendre une dizaine de secondes de chargement (je ne plaisante pas, il se charge vraiment très vite !), jouer ! Impressionnant…Il existe toute une myriade de petits jeux qui fonctionnent à merveille (voir les liens à la fin du billet), de quoi s’occuper si vous ne savez pas quoi faire !

Je n’ai pas testé de faire de la retouche d’images (avec The Gimp), mais est-ce nécessaire ? Je ne crois pas que j’irais faire du dessin sur un écran 7 pouces ; ou alors pour dépanner ! Mais faudrait vraiment un cas de force majeure. Je ne pense vraiment pas que cela soit la vocation des EeePC

J’ai pu avoir une discussion via Skype et apparemment, la qualité sonore n’était pas vraiment au top niveau de l’autre côté du tuyau (rien de catastrophique cependant). Le micro étant placé sous l’EeePC, je le soupçonne de ne pas très bien capter le son. Détail un peu ennuyeux : le micro étant assez proche du ventilateur, sa mise en route aura de quoi réveiller vos interlocuteurs s’ils s’ennuient un peu à vous écouter ! Cela dit, il y a toujours la possibilité de brancher un micro externe de meilleure qualité.

Faut-il laisser l’OS par défaut ?

J’ai pu lire dans quelques coins du Web les témoignages de certains utilisateurs déçus par l’interface de Xandros. Raison principale invoquée : cela ressemble plus à une interface pour enfant qu’autre chose.

Ce n’est pas complètement faux. Mais je pense qu’il faut plutôt raisonner du point de vue de l’utilisateur final au sens le plus large possible. J’approuve donc le choix fait par Asus : proposer une interface la plus simple et accessible possible pour séduire le plus grand nombre possible d’utilisateurs, quel que soit leur niveau informatique. Il me semble que le pari est gagné : cette Xandros est d’une rapidité de prise en main exemplaire.

Pour ceux qui se sentent frustrés par cet excès de simplicité, il est possible, via une opération manuelle, de passer du mode Easy Desktop au mode Full Desktop. Ce dernier permet de revenir à une interface traditionnelle (un bureau, des icones, un menu). Malheureusement, ce mode complet n’est pas parfaitement traduit en français et même si je l’ai activé, je suis très vite revenu au mode Easy Desktop. L’autre ne m’apportait finalement rien de plus.

Pour ma part, je compte remplacer la Xandros par une autre distribution. Non pas parce qu’elle ne me convient pas, mais plutôt par affaire de goût. Xandros est basée sur l’interface graphique KDE, que malheureusement, je n’aime pas. Je lui préfère de très loin l’environnement Gnome. D’autres détails tendent à me faire changer de distribution mais ce sont des trucs de geeks 😉 sans intérêt.

Quant au choix de la distribution qui viendra remplacer Xandros, il n’est pas encore fait. Depuis que l’EeePC est sorti, une multitude de projets ont vu le jour. Objectifs de ces différents projets : adapter les distributions existantes à la machine. Je n’arrive pour l’instant pas à faire mon choix. J’ai peur de me retrouver avec des problèmes d’intégration et de support matériel. Ces projets étant assez jeunes pour la plupart, il n’est pas rare que tout ne fonctionne pas encore à 100% sans mettre les mains dans le terminal pour régler certains détails (il suffit juste d’aller consulter les forums de support pour se rendre compte des problèmes récurrents). Ce n’est pas la faisabilité qui m’embête mais plutôt le temps nécessaire au final pour obtenir un environnement de travail fonctionnel. Je connais suffisamment Linux (sans être un expert, loin de là) pour arriver à mes fins, mais je n’ai juste plus envie de passer plus de temps à paramétrer l’OS qu’à l’utiliser. Au début, c’est sympa, on bidouille, on installe, on personnalise, on casse tout et on recommence :-D, mais à la longue, on a envie d’avoir un système qui fonctionne sans problème et sans effort ! Donc pour l’instant, je me contente de suivre les évolutions de ces projets. J’attends plus particulièrement la sortie de Ubuntu 8.04 car il y a un projet en route pour l’adaptation sur EeePC qui semble des plus intéressants et prometteurs !

Je n’ai pas encore parlé de Windows XP qu’il est possible d’installer. Asus fournit un CD qui permet son installation (il vous faut quand même le CD d’XP, ce n’est qu’un outil d’amorçage). Personnellement, la question d’installer XP sur l’EeePC ne s’est même pas posée ; je n’y vois aucun intérêt !

Les astuces et outils indispensables

Xandros est certes bien faite, mais il y a quand mêmes quelques détails qui peuvent être améliorés, rapidement et sans douleur, pour un confort maximum d’utilisation.

  • Installer le plugin Personal Menu pour étendre la zone client de Firefox,
  • Installer le plugin Maximize Message Pane qui permet d’afficher/cacher les différents panneaux de Thunderbird,
  • A faire pour disposer d’encore plus d’espace dans Firefox et Thunderbird : personnaliser les barres d’outils pour qu’elles utilisent des petites icônes sans textes,
  • Installer l’excellent outil TweakEEE qui permet de personnaliser Xandros sans effort et en toute sécurité,
  • Activer, pour ceux qui le souhaitent, le mode Full Desktop.

Conclusion

L’EeePC n’est pas un ordinateur portable. Il faut plutôt le rapprocher à un super PDA. C’est une nouvelle espèce et il est très important de le savoir avant de se lancer pour l’achat ce genre de machine. Si vous cherchez la performance et le confort, passez votre chemin. Un ultra-portable de ce type fait des concessions. Il ne faut surtout pas y voir une station de travail mais bien un outil mobile d’appoint qui permettra de remplir énormément de tâches (en comparaison avec les possibilités d’un PDA, qui ne m’ont finalement jamais véritablement convaincus) mais sur lequel les travaux de longues durées peuvent devenir plus fatiguants (du fait de la petite taille de l’écran).

L’EeePC est un formidable hybride entre lecteur MP3, lecteur vidéo (pour emmener quelques films en vacances ;)), station Internet et mini station de travail ! Il me paraît être le parfait compromis entre mobilité et capacités.

Cela faisait longtemps que j’attendais que ce type d’ordinateur arrive sur le marché. Il aura fallu le temps, mais le plaisir de posséder un tel outil est bel et bien là !

Quelques liens

Les distributions dédiées à EeePC (liste non exhaustive) :

  • Ubuntu Eee, en beta mais prometteuse (c’est elle que j’attends !),
  • eeeXubuntu, basée sur Xubuntu 7.10 (XFCE donc),
  • ZenEee, adaptation de Zenwalk pour l’EeePC,
  • DebianEeePC, la Debian adaptée à l’EeePC,
  • Geeentoo, même les amoureux de Gentoo on leur distrib pour l’EeePC,
  • EeeDora, très prometteuse elle aussi, basée sur Fedora (Red Hat).

3 Comments

  1. kozaki:

    Un retour assez clair et excellent 😀
    À le lire, on souhaiterait que les vendeurs de netbooks l’affichent, car il place bien tout l’intérêt et les limites de la petite machine.

    J’aimerai connaitre ton avis sur ce que change un écran de 1024*600 et un clavier un tantinet amélioré, selon toi ?

  2. SamRay1024:

    Merci pour ce commentaire et pour le lien sur ton site !

    Pour répondre à ta question, basculer sur un écran doté d’une résolution de 1024×600 permet de disposer d’un bien meilleur confort sur les sites plus larges que 800. Cela réduit les déplacements en largeur. Cela permet aussi d’accéder à des applications qui ne sont pas utilisables sur un écran plus petit (je pense à la suite Evolution de Gnome qui n’est pas du tout utilisable en 800×480). Bref, qui dit plus de place dit plus de possibilités 😉

    Pour ce qui est du clavier, c’est pareil : un confort amélioré et un temps d’adaptation plus court.

    Maintenant, si l’on se rapporte aux gains réels en comparant avec l’EeePC 701, pour ma part, le 800×480 me convient parfaitement et je me suis bien habitué à son clavier (mais j’ai des petites mains). J’ai pu manipuler un EeePC 900 et je l’ai trouvé bien lourd comparé au poids plume du 701…

  3. Serge:

    Bonjour,

    J’ai moi aussi le plaisir de posséder ce petit appareil très performant et je confirme toutes ses qualités.
    Au départ, j’avais peur que son peu de mémoire puisse poser problème, mais j’ai rapidement constaté que si la demande était raisonnable et adapté à cet outil, le rendu était plus que satisfaisant.

    Pour ma part, j’ai préféré remettre un windows XP sur mon EeePC 701 pour la simple raison que je ne me fais pas à Linux et que xp est plus convivial selon moi.
    Eh bien, même sous XP et sans avoir ajouté de mémoire RAM, je tourne d’une manière satisfaisante pour ce que l’on est en droit d’attendre de cette petite machine bien sympathique 😀

    Je me suis même amusé à le brancher sur une entrée pc de la TV de ma chambre et je puis, grâce à un clavier et une souris sans fils, lire des textes de fichiers pdf ou même participer à la vie d’un forum… de couché ! lol

    Bref, pour moi, c’est un formidable joujou et un moyen d’emporter du travail ailleurs sans être encombré par le lourd format des autres PC portables.

    Bravo pour votre site et pour ce rapport d’expérience bien documenté 😀

    Cordialement,

    Serge.

Leave a comment

Merci d'utiliser le forum pour toute demande de support relatif aux ressources proposées sur ce site.