Archives taggées avec ‘Linux’

Installer Composer sur un synology sous DSM 6

Si vous disposez d’un NAS Synology sous DSM6 et que vous souhaitez utiliser Composer pour créer des projets PHP, cet article peut vous aider !

Prérequis

En prérequis, je considère comme acquis les points suivants :

  • Votre accès SSH est opérationnel,
  • Web Station est activée,
  • Vous avez installé PHP 5.6 et/ou PHP 7 sur votre NAS,
  • L’extension « phar » est active au moins dans la configuration PHP de la version avec laquelle vous souhaitez utiliser Composer.

Installation de Composer

La première chose à savoir – je suis tombé dans le panneau et c’est la raison de ce billet – c’est que votre NAS est équipé d’une version de PHP dédiée à l’exécution du DSM. Cette version n’est pas utilisée par Web Station. C’est-à-dire qu’en tapant php en ligne de commande, c’est le PHP interne qui se lance et qui est limité au niveau de ses extensions (je me suis retrouvé confronté à l’absence de « tokenizer » en souhaitant installer un logiciel). Les autres versions de PHP sont accessibles depuis les commandes php56 et/ou php70 ; qui sont installées dans /usr/local/bin.

Je vous propose donc d’installer Composer globalement au serveur dans le même répertoire que les différentes versions PHP installées ; parce que taper du php56 composer.phar, ça va deux secondes…

Commençez donc par ouvrir votre accès SSH :

$ ssh yourname@ip

Accédez au compte root :

$ sudo -i

Déplacez-vous dans le répertoire où nous installerons Composer :

$ cd /usr/local/bin

Installez Composer :

$ curl -s http://getcomposer.org/installer | php56
 All settings correct for using Composer
 Downloading...

Composer (version 1.3.1) successfully installed to: /usr/local/bin/composer.phar
 Use it: php composer.phar

Comme composer.phar utilise par défaut la commande php nous devons créer une commande qui permet d’outrepasser ce comportement. Créons donc ce script :

$ vi composer

Enregistrez le contenu suivant (tapez « i » pour passer en modification de contenu) :

!/bin/bash
php56 /usr/local/bin/composer.phar $*

Tapez Echap pour quitter le mode modification puis :wq pour enregistrer et fermer le fichier.

Rendez le script exécutable :

$ chmod +X composer

Quittez le mode root :

$ exit

Testez pour finir que la commande fonctionne correctement :

$ composer --version
Composer version 1.3.1 2017-01-07 18:08:51

Si la version s’affiche correctement, c’est tout bon !

Ubuntu 11.10, circulez, y’a rien à voir

En mai 2008, je rapportais déjà mes déboires suite au passage vers Ubuntu 8.04. Nous sommes en octobre 2011, soit, 8 versions plus tard – excusez-moi du peu – et finalement, retour à la case départ. Entre ces deux articles, j’ai réinstallé Ubuntu plusieurs fois, toujours après des mises à jour automatiques défectueuses. Explications.

Lire la suite de ‘Ubuntu 11.10, circulez, y’a rien à voir’ »

MySQL : modifier le « datadir »

En installant mon nouveau serveur Gandi, j’ai eu un petit souci en voulant changer le dossier des données de MySQL. Je poste donc ici une petite note en tant qu’aide-mémoire ; ca peut toujours resservir, à moi autant qu’à d’autres ! La procédure est très simple mais peut se solder par un échec et une incompréhension si l’on ne fait pas attention à une petite subtilité.

Lire la suite de ‘MySQL : modifier le « datadir »’ »

Microsoft dans une mauvaise passe ?

M’est avis que Microsoft n’est pas en grande forme. Non pas que je sois un fin analyste (loin s’en faut) mais il se passe des choses en ce moment dans le monde des systèmes d’exploitation qui me font penser (et je ne suis pas le seul) que nous sommes à l’aube d’un tournant important pour l’avenir (ou pas…).

Lire la suite de ‘Microsoft dans une mauvaise passe ?’ »